NIPPON ZONE

Le JAPON ou l'origine du Soleil 朝日
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dark water

Aller en bas 
AuteurMessage
YOKO
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Dark water   Mar 4 Juil - 2:21



sortie en 2002 genre angoisse/épouvante

"Yoshimi Matsubara vient d'emménager dans un nouvel appartement avec sa fille Ikuko, âgée de six ans. Tout juste en conciliation de divorce, son besoin de stabilité se fait pressant, son ex-mari, oppressant et l'immeuble ancien dans lequel elles viennent d'emménager apparaît comme une solution de fortune à cette vie déjà bancale. A mesure que les jours passent, l'ambiance devient inquiétante, des bruits à l'étage inhabité du dessus et surtout cette eau, froide et malsaine qui suinte du plafond, comme une présence.

Hideo Nakata revient. Après Ring 1 et 2 dont on s'était déjà émerveillé que le deuxième volet soit meilleur que le premier, fait suffisamment rare pour être mentionné, le voici à nouveau dans son registre favori, le film d'épouvante, la terreur psychologique à grandes économies d'effets spéciaux.

Dans ce film, il a réussi à faire de l'eau le personnage principal, à lui intimer la force terrifiante qui caractérisait Kozue, son précédent personnage.

De chacun des films de Nakata se dégage une étonnante sensibilité féminine dans un genre habituellement foncièrement masculin. Cette sensibilité se trouve exacerbée dans Dark Water par la symbiose magique entre les deux actrices qu'on dirait mère et fille à la ville.
Hitomi Kuroki (Yoshimi Mastubara) et Rio Kanno (Ikuko) se complètent et se nourrissent d'une même énergie vitale contre l'élément aquatique destructeur qui tend à les séparer.

Ce qui confère au film cette crédibilité, c'est avant tout la situation familiale qu'elle dépeint. Yoshimi qui perçoit la menace grandissante qu'on lui retire la garde de sa fille devient, jour après jour, plus vulnérable à la tension liquide qui s'immisce dans leur vie.

Jusqu'à endosser la responsabilité totale de ce qui leur arrive, dans une scène visuellement très proche de la scène du puits dans Ring. Tout est féminin dans ce film, jusqu'à l'eau maléfique qui entend tout à la fois avertir les protagonistes de son pouvoir et les chasser de ce sanctuaire interdit où, vécut il y a quelques années de cela une petite fille et son père, à jamais séparés.

Cet effet miroir, ce parallèle antédiluvien, Nakata en joue jusqu'à épuisement, jusqu'à confondre ses personnages dans les remous tumultueux d'une eau putride. Les personnages masculins n'ont ici pour fonction que d'empêcher le bonheur calme entre Yoshimi et Ikuko. Même l'avocat bien intentionné qui venait rétablir l'équilibre devient injoignable à l'instant crucial.

Ce qui fait la puissance de Dark Water, ce n'est pas la subtilité de son scénario. Pour qui sait nager un tant soit peu dans l'univers de Nakata, les ressorts de la tragédie qui se joue sous ses yeux n'a plus beaucoup de secret. Ce qui fait son style, sa personnalité, c'est qu'il sait jouer et réinterpréter avec brio toutes les cordes du genre. Du plan de dos, le champ contre-champ furtif, du point de vue de la caméra dont on se demande toujours s'il est celui, subjectif, d'une présence, aux accords dissonants de Kenji Kawai déjà brillant dans Avalon d'Oshii qui montre ici qu'il peut composer une partition angoissante, devenant un personnage à part entière.

Bref ce qui fait le talent de Nakata, c'est sa mise en scène, sa facilité à s'entourer des bons partenaires, sa façon de filmer, de Réa-lyser un scénario, de le décomposer en ses éléments constitutifs pour les faire jaillir sur l'écran de nos fantasmes."

cinéasie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nipponzone.forumzen.com
 
Dark water
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Electrical Water Pageant
» [Transat] Glow in the dark by Ignacio PILOTTO
» Géranium Pratense Dark reiter
» Clear Water Tampa bay
» (recherche) lip Roger Tallon Dark Master

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NIPPON ZONE :: ARTS ET CULTURES :: LE CINEMA-
Sauter vers: