NIPPON ZONE

Le JAPON ou l'origine du Soleil 朝日
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le trône du Chrysanthème

Aller en bas 
AuteurMessage
YOKO
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Le trône du Chrysanthème   Jeu 7 Sep - 11:25

La princesse Kiko, belle-fille de l'Empereur du Japon, a mis au monde mercredi le premier héritier mâle de la famille impériale depuis plus de 40 ans, une naissance très attendue qui règle, pour le moment, la crise de succession qui menaçait le Trône du Chrysanthème.

"La princesse Kiko a accouché aujourd'hui à 08H27 locales (23H27 GMT mardi). Un prince impérial est né sans problème. Son poids est de 2,558 kilos", a annoncé le Palais impérial dans un communiqué officiel.
La naissance du petit bébé --dont le nom sera connu dans quelques jours-- va permettre d'apaiser, au moins pour un temps, les vifs débats sur la pérennité de la monarchie réputée la plus ancienne du monde.

Aucun garçon n'était né au sein de la famille impériale depuis novembre 1965.

L'enfant de Kiko est le troisième de la lignée dans l'accession au trône, après son oncle, le prince héritier Naruhito, 46 ans, et son père, le prince Akishino, 40 ans.

Portant l'espérance des traditionnalistes, la princesse Kiko, 39 ans, a comme prévu enfanté par césarienne à l'hôpital privé Aiiku, dans le quartier chic de Hiroo à Tokyo, en raison d'une localisation anormale du placenta.

L'évènement a aussitôt déclenché une intense couverture médiatique.
L'ensemble des chaînes de TV diffusaient des émissions spéciales, passant en boucle des images de la princesse Kiko, une roturière issue de la classe moyenne, déjà mère de deux filles de 11 et 14 ans.
Les Japonais se sont précipités pour s'arracher les éditions spéciales --déjà imprimées-- annonçant la naissance du probable futur Empereur.
Cette naissance impériale sera suivie d'une série de rituels.

Ainsi, un messager de l'Empereur du Japon Akihito, actuellement en voyage dans l'île de Hokkaido (nord), remettra symboliquement un sabre au garçon, quatrième petit-fils du souverain et de son épouse, l'Impératrice Michiko.

Dans un communiqué, le couple impérial a exprimé son soulagement et ses "chaleureuses félicitations" aux parents.
La nouvelle, que le Japon attendait avec impatience --la famille impériale reste aimée et l'institution profondément respectée--, était un scoop très bien gardé depuis des mois, même si la presse populaire avait déjà proclamé que ce serait un garçon.

Il s'agit du premier accouchement par césarienne au sein de la famille impériale. C'est aussi la première fois qu'un membre de la famille royale donne naissance en dehors du Palais.

L'annonce de la grossesse de Kiko, en février, avait fait l'effet d'une bombe au Japon au moment où le Premier ministre Junichiro Koizumi s'apprêtait à présenter une réforme autorisant l'accession des femmes au trône afin de résoudre la crise de succession.
M. Koizumi avait finalement abandonné son projet, en dépit de sondages favorables à l'idée d'une impératrice, devant la fronde des partisans de la filiation patrilinéaire, nombreux au sein de son propre camp conservateur.

Interrogé sur le devenir de la réforme, le numéro deux du gouvernement Shinzo Abe, probable successeur de M. Koizumi dans quelques semaines, a prudemment botté en touche.
"Il est nécessaire de mener des discussions sereines, prudentes et équilibrées. Mais l'heure est aujourd'hui à la célébration de la naissance d'un prince impérial", a-t-il déclaré aux journalistes.

La naissance de ce prétendant au trône pourrait enfin permettre de soulager l'énorme pression psychologique qui pesait jusqu'alors sur l'épouse du prince héritier Naruhito, la princesse Masako, qui n'a eu qu'une fille, Aiko, âgée de quatre ans.

Diplômée de Harvard et ancienne diplomate, Masako, 42 ans, se remet d'une grave dépression, due en partie, dit-on, aux pressions psychologiques qu'elle a subies pour donner naissance à un héritier mâle après plus de dix ans de mariage et plusieurs grossesses malheureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nipponzone.forumzen.com
YOKO
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Le trône du Chrysanthème   Lun 23 Oct - 10:38

L'Impératrice Michiko du Japon a célébré vendredi son 72ème anniversaire en souhaitant longue vie à son petit-fils Hisahito, héritier du Trône du Chrysanthème.

Elle s'est toutefois bien gardée d'entrer dans la polémique sur la succession impériale et l'idée d'une impératrice.

"Il est difficile de répondre à cette question au moment où se déroulent diverses discussions au sujet du Code impérial", qui régit le système héréditaire, a déclaré l'Impératrice Michiko qui répondait à des questions écrites de la presse nippone.

Soutenu par l'ex-Premier ministre Junichiro Koizumi, le projet d'ouvrir aux femmes l'accès au Trône, visant à assurer la pérennité de la plus vieille monarchie du monde, a été abandonné en raison de la naissance du prince Hisahito.

Premier héritier au trône impérial depuis 41 ans, né le 6 septembre dernier, Hisahito est le fils de la princesse Kiko et de son époux, le prince Akishino, puîné de l'impératrice et de l'Empereur Akihito du Japon.

"Parce qu'il est encore si petit, tout ce que je lui souhaite est d'être protégé par l'attention affectueuse de ses parents, de ses soeurs aînées ainsi que par son entourage et qu'il grandisse fort et vigoureux", a déclaré l'Impératrice, dans une interview publiée à l'occasion de son anniversaire.

Interrogée sur le très délicat sujet de l'éducation qui conviendrait au prince Hisahito, troisième dans l'ordre d'accession au trône, après son oncle, le prince héritier Naruhito, 46 ans, et son père, le prince Akishino, 40 ans, l'Impératrice s'en remet à ses parents.

"J'aimerais d'abord entendre les souhaits de ses parents, en tenir compte et regarder le prince grandir", a-t-elle déclaré.

L'Impératrice a par ailleurs eu des mots affectueux pour sa belle-fille, la princesse Masako, épouse du prince héritier Naruhito, qui se remet difficilement d'une longue dépression, liée en partie à la pression qu'elle a subie pour mettre au monde un enfant mâle.

L'Impératrice a jugé "important d'attendre" le rétablissement complet de Masako avant qu'elle ne reprenne ses fonctions officielles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nipponzone.forumzen.com
 
Le trône du Chrysanthème
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chrysanthème des jardins (semis)
» chrysanthème... mais laquelle?
» Chrysanthème
» Coup de Coeur pour : Chrysanthème Rubellum Duchesse Edingbur
» Chrysanthème !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NIPPON ZONE :: VOTRE JAPON À VOUS :: EVENEMENTS, EXPOSITIONS,SPECTACLES,CONFERENCES...-
Sauter vers: